0
Chercheurs RennerLab en 2024

Un employé sur cinq
est un chimiste-chercheur

Le laboratoire R&D de Renner Italia est un lieu de connaissance scientifique et d’ambition technologique.

En partenariat avec le milieu académique italien et les plus importants instituts internationaux de recherche (Cnr-Ismar, Atlas, Catas), nos 76 chimistes développent des projets ayant pour but de formuler des vernis qui dépassent les attentes du marché.

0 %
Chiffres d’affaires investit en moyenne chaque année en projet de recherche par Renner Italia

Les chimistes de Renner Italia travaillent en collaboration avec des clients de l’industrie du mobilier et des portes et fenêtres, ainsi qu’avec les plus qualifiés producteurs d’installations pour la peinture professionnelle pour bois.

En synergie avec les principaux acteurs de la filière bois, les chercheurs Renner étudient et testent des produits innovants, spécialement pour des milieux complexes, avec notamment des vernis à base aqueuse et à séchage UV.

Polymère

Le polymère (du grec “plusieurs parties) est une grande molécule qui ressemble à une longue chaine qui est souvent rattachée à plusieurs ramifications. Dans le secteur des vernis, la résine est synonyme de polymère. Pour faire simple : le polymère-résine est au vernis, ce que le squelette est au corps humain.

Nos vernis, nos polymères
La “Haute couture de la Chimie”

Le laboratoire de recherche et développement de Rennerlab sur les matériaux polymères est un facteur de qualité et de fiabilité pour les clients.

Dans le laboratoire, nous formulons nos propres résines (ou liants).

Renner conduit cette recherche pour les clients qui ont besoin de produits de revêtement sur mesure, c’est-à-dire à base de polymères spéciaux.

Le parcour high-tech de
la recherche

Les instruments d’analyse les plus modernes sont à la disposition de nos chimistes pour la formulation de résines et de vernis.

Synthèse
Formulation
Dégradation
Processus
Propriétés
Ignifugation
Reattori sintesi resine acqua e solvente
Determinatore della temperatura minima di filmazione
Reometro
Gascromatografo (GC-FID)
Gascromatografo (GC/MS)
Spettrofotometro (FT-IR)
Microscopio con spettrofotometro
Spettrofotometro (AAS)
Spettrofotometro UV-Visibile
Campo di invecchiamento naturale
2 Q-SUN Test d’invecchiamento accelerato
3 Q-UV Test d’invecchiamento accelerato
3 Ruote di degradazione artificiale
Termocamera digitale a infrarossi
Radiometro
Datarecorder
Misuratore spessore film secco a ultrasuoni
Misuratore di tensione superficiale
Liquidi per la misurazione della tensione superficiale
Microscopio digitale
Taber Test
Abrasimetro
Sclerometro
Fire testing machine

Le parcour high-tech de la recherche

Les instruments d’analyse les plus modernes sont à la disposition de nos chimistes pour la formulation de résines et de vernis.

Notre laboratoire d’analyse et de synthèse produit des résines en émulsion et au solvant à l’aide de ces instruments sophistiqués. Chez Renner Italia, nous concevons et réalisons de manière autonome des polymères spécifiquement adaptés aux besoins de nos clients. Cette activité nous permet de nous libérer des grands producteurs et surtout d’assurer la continuité pour nos clients, même en cas de cessation d’activité de la part des producteurs.

Le MFFT est la température la plus basse à laquelle un polymère, une dispersion aqueuse polymère ou une peinture se transforme en un film polymère continu, homogène et transparent. Cet instrument fournit des informations importantes sur l’utilisation à des températures extrêmes, la flexibilité et la thermoplasticité du polymère.

L’étude de la rhéologie des systèmes de peinture est indispensable tant pour le contrôle de la qualité des produits que pour le développement de nouvelles formulations. Le rhéomètre permet d’obtenir des informations importantes sur le comportement d’une peinture dans toutes ses phases : stabilité au stockage dans le bidon, comportement à l’écoulement lors de l’application (brosse, rouleau, pistolet, airless/airmix), séchage, thixotropie. La courbe de viscosité d’une peinture obtenue avec un rhéomètre est en fait son empreinte rhéologique.

Il s’agit d’instruments d’analyse qualitative et quantitative, capables de séparer et d’identifier les composants chimiques de mélanges liquides complexes. Ils sont utilisés pour l’examen des composants volatils et semi-volatils des matières premières et des produits finis, qu’ils soient à base d’eau ou de solvants.

Ces machines permettent d’analyser des mélanges complexes. Les détecteurs permettent d’identifier les composants inconnus. Les deux appareils sont équipés d’un passeur d’échantillons indispensable pour les différentes analyses de produits en phase liquide et gazeuse, en continu. L’étude des sous-produits de réaction dans la synthèse de nouvelles résines est particulièrement pertinente.

Il s’agit d’un instrument d’analyse qualitative des matières premières et des produits finis. Il fournit un spectre IR capable de donner des informations sur la structure chimique des composants du produit.

Il permet d’étudier un produit appliqué ou un substrat par inspection et caractérisation, en utilisant des contrastes visuels et chimiques avec une précision de 10 µm. Il permet d’étudier les systèmes d’application des produits à base d’eau ou de solvant, mais surtout, grâce à ce microscope, de prévenir et d’éviter les imperfections et les problèmes de pollution externe.

Il s’agit d’un instrument capable d’effectuer des analyses qualitatives et quantitatives des métaux lourds dans les produits liquides et solides. Parmi ses applications, l’analyse des métaux lourds conformément à la norme UNI EN 71-3 pour la sécurité des jouets revêt une importance particulière. Un pas de plus pour la sécurité de nos peintures.

Le spectrophotomètre UV-visible permet d’évaluer et de comparer le pouvoir filtrant du rayonnement solaire des vernis transparents. L’absorption du rayonnement électromagnétique dans le domaine de l’ultraviolet et du visible (entre 10 et 780 nm) produit une excitation de nature électronique. Nous définissons l’analyse comme un balayage des longueurs d’onde entre 440 et 280 nm et, à l’aide de la loi de Lambert Beer, nous établissons une relation entre l’absorbance et la concentration de la solution. Ceci permet de vérifier l’efficacité de l’absorption du rayonnement UV-visible par le film de vernis analysé et donc sa capacité à protéger le bois des radiations.

Dans le site de Minerbio (Bologne), le champ de vieillissement naturel est actif. Un lieu de recherche à la disposition non seulement de nos chercheurs, mais aussi de nos partenaires les plus exigeants qui, en collaboration avec notre laboratoire, peuvent vérifier dans le temps les performances de leurs produits en bois. Cet espace précieux permet de tester la performance des produits de peinture lorsqu’ils sont exposés aux agents de dégradation de l’environnement extérieur. Cette exposition complète les résultats des essais de vieillissement accéléré et permet de vérifier visuellement le comportement des vernis stressés par les agents atmosphériques. Dans le champ de vieillissement naturel, les échantillons en bois vernis sont exposés sur des grilles à un angle de 45° ou 30°. L’observation visuelle, à intervalles réguliers, permet d’identifier les éventuelles modifications du film de vernis. Voici les paramètres qui sont contrôlés: décoloration ou changement de couleur, farinage ou blanchissement, fissure ou craquelures, formation de cloques et perte ou augmentation de la brillance.

Le testeur de vieillissement artificiel accéléré Q-SUN reproduit les dommages causés par la lumière du soleil sur les peintures à l’aide de lampes spéciales contenant du gaz xénon. Pour simuler le vieillissement dû aux intempéries extérieures, Q-SUN soumet des échantillons peints, en cycles alternés, au rayonnement d’une lampe au xénon et à la pluie, simulant ainsi en quelques semaines les dommages qui surviennent après des mois ou des années d’exposition à l’extérieur. Avec Q-SUN, il est également possible de tester la résistance à la lumière de couleurs normalement exposées à l’intérieur.

Le testeur de vieillissement artificiel accéléré Q-UV reproduit les dommages causés par la fraction UV de la lumière solaire sur les revêtements en utilisant des lampes UV fluorescentes. Pour simuler le vieillissement dû aux intempéries extérieures, Q-UV soumet les échantillons peints au rayonnement d’une lampe UV, à la pluie et à la condensation à des températures élevées dans des cycles alternés, simulant en quelques semaines les dommages qui se produisent après des mois ou des années d’exposition à l’extérieur.

Le testeur de vieillissement artificiel accéléré (roue de dégradation) reproduit les dommages causés par la lumière du soleil sur les peintures à l’aide de lampes spéciales. Pour simuler le vieillissement dû aux intempéries extérieures, la roue de dégradation soumet les échantillons peints, en cycles alternés, au rayonnement d’une lampe et à la pluie, simulant ainsi en quelques semaines les dommages qui surviennent après des mois ou des années d’exposition à l’extérieur.

La caméra infrarouge est une caméra capable de détecter l’énergie infrarouge, ou chaleur, émise par un objet et de la convertir en une image thermique sur un écran, ce qui permet non seulement de surveiller les tendances thermiques, mais aussi d’identifier et d’évaluer tout dommage lié à la chaleur. Une application importante est l’étude des températures atteintes par les peintures colorées lorsqu’elles sont exposées à l’extérieur ou la compréhension de la distribution de la chaleur à l’intérieur des fours de séchage de peinture.

Il s’agit d’un appareil permettant de mesurer le flux de rayonnement électromagnétique émis par une source, dans notre cas les lampes UV : celles-ci sont utilisées pour la réticulation radicale de systèmes spécialement conçus pour sécher rapidement grâce à un rayonnement électromagnétique de haute énergie (250 – 460 nanomètres, nm) (300 – 900 mJ/cm<sup>2</sup>).

C’est un appareil que nous utilisons pour mesurer trois paramètres importants du procès de séchage : la température de l’étuve, l’humidité relative de l’air de l’étuve et la vitesse de la ligne. L’instrument établit le profil de la ligne de séchage du client et permet au laboratoire de formuler des articles personnalisés.

La jauge d’épaisseur du film sec est utilisée pour évaluer la quantité de peinture appliquée sur un échantillon peint après séchage. Il s’agit d’un instrument à ultrasons, dont les principes de mesure sont ceux de l’induction magnétique.

Cet instrument détermine les propriétés de surface des liquides et des solides et, par conséquent, la mouillabilité. Des mesures statiques et dynamiques de l’angle de contact peuvent être effectuées entre le liquide (peinture) et le substrat (bois, verre, plastique) afin de mesurer la mouillabilité des surfaces et d’optimiser la peinture. La tension superficielle des liquides (peintures) peut être mesurée à l’aide de la technique de la goutte pendante. Il est également possible de déterminer l’énergie libre des surfaces solides et donc de prédire leur mouillabilité en tout point (près du pore, dans le pore, le long de la veine).

Ils sont utilisés pour mesurer rapidement et facilement la valeur de la tension superficielle des matières premières, qu’elles soient traitées ou recouvertes d’un film de peinture, telles que le métal, le verre, le plastique, le bois, etc. L’encre de test est appliquée sur la surface. Si les marges du coup de pinceau restent stables pendant 2 secondes, la surface présente une bonne mouillabilité. Si, au contraire, les traits d’encre se contractent, formant une série de gouttelettes, l’essai doit être répété avec le grade d’encre immédiatement inférieur. La tension superficielle du matériau correspond à la valeur de l’encre testée qui a réussi à mouiller la surface pendant au moins 2 secondes.

Instrument utilisé aux grossissements 50 et 100 pour mettre en évidence les impuretés et les défauts des films de peinture (particules étrangères, bulles, contamination) ; utilisé dans la vérification des cycles de peinture pour contrôler les épaisseurs appliquées (mesurables en microns), le nombre de couches et les défauts du substrat.

C’est un instrument qui permet d’évaluer, conformément aux normes italiennes et européennes UNI 9115, UNI EN 15185-2011, la résistance à l’usure des surfaces peintes et des sols. Le test Taber simule le piétinement par frottement (par roulement) de roues abrasives qui provoquent l’usure de la peinture. Un indice de la qualité du traitement de surface peut être dérivé du nombre de rotations nécessaires pour la première consommation de peinture.

Il simule les effets du contact cyclique d’un matériau (ou d’un objet) avec la surface d’un sol peint. L’instrument reproduit les effets de polissage qui peuvent se produire au contact de matériaux d’emballage (pendant le transport) ou de matériaux courants (pendant l’utilisation normale). L’abrasimètre permet d’améliorer la résistance des surfaces peintes en comparant plusieurs échantillons simultanément.

Ce test permet d’évaluer la dureté superficielle du film de peinture appliqué sur n’importe quel substrat (verre, bois, plastique, métal). Le degré de dureté mesuré est exprimé en Newtons (N).

Il s’agit d’un instrument permettant de tester la propagation de la flamme en présence de chaleur radiante. Il permet de déterminer la propagation de la flamme à la surface des matériaux de revêtement afin d’évaluer le degré de résistance au feu d’un revêtement. La machine permet d’effectuer des tests sur les surfaces planes (parquets), verticales et les plafonds.