Odyssey, le nouveau test colossal de dégradation naturelle

1 June 2012

Le nouveau test sur vernis à base aqueuse pour extérieur commence le 1erJuin 2012, et il représente la phase successive au projet World Wide. L'expérience durera 2 années pendant lesquelles 27 échantillons colorés et laqués seront examinés dans des zones d'essai extraordinaires: la plate-forme océanographique Acqua Alta dans la mer de Venise et l’Institut Ismar dans le port de Gênes. La collaboration du CNR. La recherche conduite par Renner Italia est unique.

.D’ Homère à la recherche Renner Italia. Si Homère avait cessé d’écrire après l'Iliade, Ulysse aurait été un héros à moitié, évidemment capable de tromper la ville de Troie, mais pas encore l’archétype de l'homme qui veut surmonter les limites de la connaissance.

Il s'agit du deuxième conte d'Homère, L'Odyssée, qui transforme Ulysse, en tant qu’ homme, dans un symbole qui résiste à l'usure de 2700 ans d'histoire. Pour honorer le voyage légendaire du roi d'Ithaque, les laboratoires de vernis à l'eau pour l’extérieur Renner Italia ont voulu donner le nom Odyssey au dernier incroyable test de dégradation naturelle.

La phase suivante au projet World Wide. Avec Odyssey, Renner Italie va au-delà des limites extraordinaires atteints par le projet World Wide. Entre les années 2009 et 2012 nos chercheurs ont étudié la résistance des vernis dans la métropole de Singapour, les latitudes humides de Miami et Townsville (Australie), dans le froid sibérien de Krasnoïarsk et dans le désert de Phoenix. Le but de World Wide, on s'en souvient, était de fournir des arguments irréfutables pour confirmer des garanties de 15 ans sur les fenêtres et de 8 ans sur les volets en bois. Odyssey défie l'inconnu pour voir comment et combien de vernis à l'eau Renner Italia sont nécessaires pour repousser l'agression de l’ environnement le plus hostile: la mer. Element, celui-ci, au centre même de l'épopée d’Ulysses. Un obstacle infini et invincible à surmonter pour atteindre l'objectif souhaité: Ithaca, pour le héros homérique; le maximum de durabilité sur le bois, pour nos formules à l’eau.

Le test de dégradation Odyssée. Le test exclusif Odyssey de Renner Italia sera conduit au cours de deux années: du 1 Juin 2012 au 31 mai 2014, pendant lesquels 27 bandes de bois (en chêne, mélèze, pin et okoumé), protégés par les mêmes couches du système de vernissage coloré ou laqués ont été placées dans la mer ouverte ou forcées à la pollution du port.

Les deux zones d'exposition ont été crées au centre de l'Adriatique, plus précisément sur la plate-forme océanografique du CNR (Conseil national de recherches) "Acqua Alta" dans la mer de Venise, et dans le port de Gênes, à l'Institut de Sciences Marines du CNR. Sur la plate-forme océanographique, l'endroit génois ajoute le stress très fort des particules en suspension à la triple action extraordinaire de la dégradation causée par l'air salin, l’humidité et les rayonnements UV.

La collaboration du CNR. Le programme Odyssée travaillera en étroite collaboration avec le Conseil national de recherches qui va accueillir l'expériment original, et aider le laboratoire de la recherche et du développement Renner Italia dans les études des mesures d'irradiance, le taux de smog, les précipitations et l'humidité. Tous les six mois, nos chimistes doivent enregistrer les changements de couleur, l’opacité, la perte d'adhérence, la formation de fissures, l’effet de cloquage.

Les points forts du programme: si une fênetre ou un volet en bois dans un immeuble près de la mer sont sujets à beaucoup des dégâts, avec Odyssey Renner Italie crée des conditions impossibles à reproduire sur terre, qui concernent l'exposition au sel, le rayonnement, la lumière du soleil, l'humidité et la pollution à 360°. Sur la plate-forme CNR, les échantillons peints seront constamment investis par l'eau et sollicités par l’aerosol du sel dégagé par les vagues. En plus, grâce au réflexe de l’eau, l'impact du rayonnement UV de l'eau sera beaucoup plus efficace, comme si les bandes en bois avaient été placées sur un rocher au milieu de la Méditerranée. Dans le port de Gênes, les bandes seront soumises à l'effect de facteurs anthropiques (la pollution) car ce type particulier de ville est caractérisée par une grave pollution atmosphérique. Le smog se dépose sur les échantillons de bois sous forme d’acide nitreux et il tente d'acidifier le film de revêtement. Le résultat est une dérive corrosive constante que les produits Renner Italie sont appelés à combattre.

Le but des essais: au contraire des tests de degradation précédents, le projet Odyssey n'a pas le but d’étendre de nouvelles garanties sur les systèmes à l'eau du vernissage à l’extérieur. Le but est purement scientifique et populaire. Une fois conclu Odyssey, les nouvelles connaissances et les technologies Renner Italia seront disponibles pour tous les clients engagés dans la distribution de fenêtres et des volets en bois dans les localités sur mer. En plus des échantillons vernis à l'eau en bois de Renner Italia, des bandes en PVC et en aluminium de bonne qualité ont également été placés sur la plate-forme CNR. Le défi lancé par notre laboratoire de recherche et développement est de s'assurer une véritable réponse à la croyance commune selon laquelle les volets et les fênetres en PVC ou en aluminium sont plus durables que ceux en bois.

Le Tour Odyssey vient de commencer et il est déjà colossal.

“Lorsque tu partira en direction d’ Ithaque, que ton voyage soit long, plein d'aventures et de connaissances”.

Konstandinos Kavafis (1863 – 1933), Ithaca

PHOTOS: accéder à la galerie pour voir les images du positionnement des échantillons sur la plateforme du Cnr. 

Odyssey, le nouveau test colossal de dégradation naturelle