chimici
0
Chercheurs RennerLab en 2017

Un employé sur cinq
est un chimiste-chercheur

Le laboratoire R&D de Renner Italia est un lieu de connaissance scientifique et d’ambition technologique.

En partenariat avec le milieu académique italien et les plus importants instituts internationaux de recherche (Cnr-Ismar, Atlas, Catas), nos 46 chimistes développent des projets ayant pour but de formuler des vernis qui dépassent les attentes du marché.

ampolla
0 %
Chiffres d’affaires investit en moyenne chaque année en projet de recherche par Renner Italia

Les chimistes de Renner Italia travaillent en collaboration avec des clients de l’industrie du mobilier et des portes et fenêtres, ainsi qu’avec les plus qualifiés producteurs d’installations pour la peinture professionnelle pour bois.

En synergie avec les principaux acteurs de la filière bois, les chercheurs Renner étudient et testent des produits innovants, spécialement pour des milieux complexes, avec notamment des vernis à base aqueuse et à séchage UV.

Polymère

Le polymère (du grec “plusieurs parties) est une grande molécule qui ressemble à une longue chaine qui est souvent rattachée à plusieurs ramifications. Dans le secteur des vernis, la résine est synonyme de polymère. Pour faire simple : le polymère-résine est au vernis, ce que le squelette est au corps humain.

Nos vernis, nos polymères
La “Haute couture de la Chimie”

Le Rennerlab est synonyme de qualité et confiance pour nos clients. Renner conduit ces activités de recherches pour des clients qui réclament des vernis sur mesure, basés donc sur des polymères spéciaux.

À l’intérieur du Rennerlab, se développe le laboratoire de recherche et développement des matériaux polymères, à l’intérieur duquel nous formulons des résines (ou liants) de notre propriété exclusive.

Le parcour high-tech de la recherche

Les instruments d’analyse les plus modernes sont à la disposition de nos chimistes pour la formulation de résines et de vernis.

line-rossa

Synthèse

line-orange

Formulation

line-verde

Dégradation

line-blu

Processus

line-viola

Propriétés

line-gialla

Ignifugation

Le parcour high-tech de la recherche

Les instruments d’analyse les plus modernes sont à la disposition de nos chimistes pour la formulation de résines et de vernis.

Réacteurs de synthèse pour les résines aqueuses et solvantées

Notre laboratoire d’analyse et de synthèse, grâce à des instruments des plus sophistiqués, réalise des résines en émulsion et à solvant. Chez Renner Italia, en effet, nous concevons et réalisons de manière autonome des polymères étudiés spécialement pour les exigences de nos clients. Cette activité nous permet de nous libérer des grands producteurs et surtout de satisfaire nos clients, même en cas de cessation d’activité de la part des producteurs.

Mesureur de la température filmogène minimale (MFFT)

Le MFFT calcule la température la plus basse à laquelle un polymère, une dispersion aqueuse polymère ou un vernis coalesce sous la forme d’un film polymère continue, homogène et transparent. Cet instrument fournit d’importantes informations sur l’utilisation à température extrême, la flexibilité et la thermoplasticité du polymère.

Rhéomètre

L’étude de la rhéologie des systèmes des vernis est indispensable : soit pour le contrôle qualité, soit pour le développement de nouvelles formulations. Avec le rhéomètre, nous réussissions à obtenir des informations importantes sur le comportement du vernis dans toutes les phases : stockage dans les pots, application (pinceau, rouleau, spray, airless/airmix), séchage, thixotropie. La courbe de la viscosité d’une peinture que l’on obtient avec le rhéomètre constitue l’empreinte rhéologique.

Chromatographe avec détecteur à ionisation de flamme (GC-FID) et chromatographe gazeux avec détecteur à thermo-conduction (GC-TCD)

Ce sont des outils d’analyse qualitative et quantitative, capable de séparer et d’identifier les contenants chimiques provenant de mélanges liquides complexes. Ils sont utilisés pour examiner les composants volatiles et semi-volatiles des matières premières et des produits finis, qu’ils soient à base aqueuse ou à solvant.

Chromatographe gazeux avec détecteur de spectrométrie de masse (GC-MS) et Chromatographe gazeux avec spectromètre infrarouge à transformée de Fourier (GC-FTIR)

Avec ces machines, nous procédons aux analyses des mélanges complexes. Les détecteurs permettent l’identification des composants inconnus. Les deux instruments sont équipés d’un échantillonneur automatique indispensable pour les différentes analyses de produits en phase liquide et solide, en continu. Nous nous intéressons particulièrement à l’étude des sous-produits issus des réactions dans la synthèse de nouvelles résines.

Spectromètre à infrarouge à transformée de Fourier (FT-IR)

Il s’agit d’un instrument pour l’analyse qualitative des matières premières et des produits finis. Il fournit un spectre IR capable de donner des informations sur la structure chimique du produit.

Microscope infrarouge à transformée de Fourier (Microscope – FTIR)

Il réalise l’étude d’un produit appliqué ou d’un support par des moyens d’inspection et de caractérisation, en utilisant soit des contrastants visuels, soit des contrastants chimiques, avec une précision de 1 µm.
Il permet d’étudier les cycles d’application des produits vernis qu’il soit de base aqueuse ou à solvant ; mais surtout, à travers ce microscope nous pouvons prévenir et éviter les imperfections et les problèmes liés à la pollution extérieure.

Spectromètre d’Absorption atomique (AAS)

Il s’agit d’un instrument capable d’exécuter l’analyse qualitative et quantitative de métaux lourds, que ce soit sur des produits liquides ou solides. Cet appareil possède une importance particulière dans l’analyse des métaux lourds selon la norme UNI EN 71-3 pour la sécurité des jouets. Un pas de plus, pour la sécurité de nos vernis.

Spectrophotomètre ultraviolet-visible

Le spectrophotomètre ultraviolet-visible permet d’évaluer et de comparer le pouvoir filtrant des radiations solaires des vernis transparents. L’absorption des radiations électromagnétiques, qui se trouvent dans les champs visuels et ultraviolets (entre 10 e 780 nm), provoquent une excitation de nature électronique.
L’analyse commence par le balayage des longueurs d’ondes entre 440 et 280n et grace à la loi de Lambert Beer, l’absorbance est mise en relation avec la concentration de la solution. Il est ainsi possible de vérifier l’efficacité de l’absorption des radiations UV-visible d’une partie du film de vernis analysée et donc la faculté de protéger le bois des radiations.

Champ de vieillissement naturel

À l’intérieur du site de Minerbio (Bologne), le champ de vieillissement naturel est actif. Un lieu de recherche, pas seulement à la disposition de nos chercheurs, mais aussi aux plus exigeants de nos partenaires qui, sont en collaboration avec notre laboratoire. Ils peuvent vérifier en temps réel les prestations de leurs réalisations en bois. Dans ce précieux espace, nous testons les performances des vernis sollicités par les agents de dégradation de l’environnement extérieur.
Une telle exposition complète les résultats des tests de vieillissement accéléré et permet de vérifier visuellement le comportement des vernis stressés par les agents atmosphériques.
Dans le champ de vieillissement naturel, les échantillons en bois vernis sont exposés sur des grilles avec un angle d’inclinaison égale à 45° ou 30°. L’observation visuelle, à intervalle de temps réguliers, permet d’identifier d’éventuels changements du film de vernis.Voici les paramètres qui sont contrôlés

décoloration ou changement de couleur
farinage ou blanchissement
fissure ou craquelures
formation de cloques et perte ou augmentation de la brillance

Q-SUN

Test de vieillissement accéléré artificiel
Avec des lampes au xénon
Le testeur pour le vieillissement accéléré artificiel Q-SUN, grâce à l’utilisation de lampes spéciales contenant du xénon, reproduit sur le vernis les dommages causés par la lumière du soleil.
Pour simuler le vieillissement dû aux agents atmosphériques extérieurs, le Q-SUN soumet les échantillons vernis, par des cycles alternatifs, à la radiation des lampes aux xénons et à la pluie, simulant ainsi chaque semaine les dommages qui résultent après des mois ou des années d’expositions à l’extérieur. Avec Q-SUN, il est aussi possible de tester la résistance à la lumière des teintes normalement exposées à l’intérieur.

Q-UV

Test de vieillissement accéléré artificiel
Avec des lampes fluorescentes
Le testeur pour le vieillissement accéléré artificiel Q-UV, grâce à l’utilisation des lampes UV fluorescentes, reproduit sur le vernis les dommages causés par les UV de la lumière du soleil.
Pour simuler le vieillissement dû aux agents atmosphériques extérieurs, le Q-SUN soumet les échantillons vernis, par des cycles alternatifs, à la radiation des lampes UV, à la pluie et à la condensation à température élevée, simulant ainsi les dommages, qui résultent après des mois ou des années d’expositions à l’extérieur.

3 Roue de dégradation artificielle

Test de vieillissement accéléré artificiel
Le testeur pour le vieillissement accéléré artificiel ROUE DE DEGRADATION, grâce à l’utilisation de lampes spéciales, reproduit sur les vernis les dommages causés par la lumière du soleil.
Pour simuler le vieillissement dû aux agents atmosphériques extérieurs, la roue de dégradation soumet les échantillons vernis, par des cycles alternatifs, à la radiation des lampes et de la pluie, simulant ainsi les dommages, qui résultent après des mois ou des années d’expositions à l’extérieur.

Caméra thermique digitale à infrarouge

La caméra thermique à infrarouge est une caméra capable de détecter l’énergie, ou de la chaleur par infrarouge, émise par un objet et de la convertir en une image thermique sur un écran, permettant non seulement de surveiller la performance thermique mais aussi d’identifier et d’évaluer la gravité relative à des problèmes liés à la chaleur.
Son application principale se trouve dans l’étude des températures atteintes par le vernis coloré, une fois exposé à l’extérieur ou pour comprendre la distribution de la chaleur à l’intérieur des fours de séchage pour le vernis.

Radiomètre

Il s’agit d’un dispositif que nous employons pour mesurer le flux des radiations électromagnétiques émis par une source, dans notre cas ce sont les lampes UV. Elles sont utilisées pour la photo-réticulation des systèmes radicalaires spécialement étudié pour un séchage rapide grâce à une radiation électromagnétique (250-460 nanomètre, nm) et à énergie élevée (300-900 mJ/Cm2).

Enregistreur

Utilisé pour mesurer trois paramètres d’essication différents: temperature des fours; humidité de l’air des fours; vitesse de la ligne.

Mesureur d’épaisseur de film sec à ultrasons

Le mesureur d’épaisseur de film sec permet d’évaluer la quantité de vernis qui a été appliquée sur un échantillon vernis, une fois sec. C’est un outil qui fonctionne avec les ultrasons, les principes de mesures sont ceux de l’induction magnétique.

Mesureur de tension superficielle, angle de contact à l’énergie libre.

Cet instrument détermine les propriétés de la surface des liquides et solides et, par conséquence, le mouillage. Il peut prendre des mesures d’angle de contact, à la fois statique et dynamique entre le liquide (le vernis) et le support (bois, verre, plastique) pour mesurer la mouillabilité de la surface et optimiser le vernis.
Il est possible de mesurer la tension superficielle des liquides (vernis) à travers la technique de la goutte pendante. De plus, il est possible de déterminer l’énergie libre de la surface solide qui pourraient prévenir la mouillabilité à chaque point (près des pores, dans les pores, le long des pores).

Liquide pour la mesure de la tension superficielle

Ils sont utilisés pour mesurer de manière simple et rapide la valeur de la tension superficielle des matériaux bruts, traités ou rénovés avec un film de vernis, comme les métaux, verres, plastiques, bois, etc. L’encre d’essai s’applique sur la surface. Si les bords de la peinture demeurent stables durant deux secondes, la surface a une bonne mouillabilité. Si au contraire les coups de pinceau à l’encre forment une série de gouttelettes, il faut répéter l’essai avec de l’encre de gradation inférieure. La tension superficielle du matériel correspond à la valeur de l’encre d’essai capable de mouiller la surface durant au moins 2 secondes.

Microscope digital

Outil utilisé avec un grossissement de 50 et 100 pour mettre en évidence les impuretés et les défauts sur le film de vernis (particules étrangères, bulles, pollution). Nous l’utilisons pour vérifier les cycles de vernis en contrôlant les épaisseurs appliquées (mesurable en micron), le nombre de couches et la défectuosité du support.

Taber Test

Il s’agit d’un outil pour la validation, selon la norme Italienne et Européenne UNI 9115, UNI EN 15185-2011, de la résistance à l’usure des superficies vernies et des sols. Le Taber Test simule les piétinements grâce au frottement (par roulement) de la roue abrasive qui provoque la consommation du vernis. En fonction du nombre de rotations nécessaires avant la première consommation de vernis, on peut obtenir l’indice de qualité du traitement superficiel.

Abrasimètre

Il simule les effets du contact cyclique d’un matériel (ou d’un objet) avec la superficie d’un sol vernis. L’outil reproduit les effets de lustrage qui peuvent être provoqués par les effets du contact avec les matériaux d’emballages (durant le transport) ou des matériaux d’usage quotidiens (pendant l’utilisation normale). L’Abrasimètre permet d’améliorer la résistance des superficies vernies, en comparant différents échantillons.

Section
Fire testing pour les vernis ignifuges

Il s’agit d’un instrument pour tester la propagation des flammes en présence de chaleur radiante. Ainsi, Il permet de déterminer la propagation des flammes sur la surface des matériaux de revêtements de façon à évaluer le degré de résistance au feu d’une peinture. L’appareil permet d’exécuter le test à plat (vernis de parquet), en vertical ou au plafond.